lundi 12 mars 2007

La Fleur et l'électroménager ...

Pour Noël, Monsieur Chéri et moi nous sommes vu offrir une machine à café Nespresso Cube par ses parents (ceux de Monsieur Chéri, hein, la machine n'en a pas ... je crois ...), la même que celle de George Clooney !! Who else ?



Vous imaginez bien que j'ai retourné le carton et autres polystyrène, histoire de vérifier si George (sans s, autrement c'est une femme) était livré avec. Et vous imaginez bien que non.
Toujours est-il que cette superbe machine fonctionnait à merveille. Monsieur chéri et moi avons aussitôt couru dans la jolie boutique Nespresso du Vieux Lille. Ben vi, les capsules ne se trouvent pas n'importe où, George à un sens développé du prestige quand même ! Et en plus la boutique de Lille elle ressemble à celle de George ! Sauf que là on ne se sert pas le café soit même, c'est une dame qui le sert. et qui vous demande quelle sorte vous voulez déguster, parce que des sortes, y'en a plein, des doux, des forts, d'origines différents, caféinés ou non, très court, court ou long ... un régal. Nous sommes d'ailleurs ressortis de la boutique avec un coffret de 200 capsules, des tasses spéciales nespresso, qui sont comme toutes les autres tasses - sauf que c'est trop la frime de sortir les tasses nespresso pour servir le café - et aussi un joli coffret de bois pour présenter les capsules aux invites pasque c'est vraiment trop la frime et tout et tout.

Tout ça pour dire je ne sais plus quoi ! Ah si ! Je suis la Reine de l'électroménager ... enfin ... la Reine des liseuses de mode d'emploi surtout ! Je vous explique. Dès qu'on a un nouvel objet électronique, que ce soit joujou ou utile, après avoir observé sous toutes les coutures ledit objet, je me plonge à corps (enfin ... cerveau) perdu dans la passionnante lecture des modes d'emplois, histoire de ne pas me planter dans l'utilisation. Et ça, ça a le don d'énerver Monsieur Chéri qui n'aime pas que je lui dise comment faire marcher les choses, il préfère explorer ...

Pour revenir à notre superbe machine à faire du super café, on s'est rué dessus comme la pauvreté sur le monde dès qu'on a eu assez de fournitures pour la faire tourner. Quelle délectation d'entendre le doux vrombissement de la machine et de regarder délicatement s'écouler le précieux liquide dans les superbes tasses dessinées uniquement pour le recevoir ...

Sauf que ... cela a bien fonctionné pendant deux mois. Puis d'un coup soudain on n'a pas compris pourquoi, le café s'est écoulé beaucoup moins bien, il fallait appuyer trois fois sur le bouton pour obtenir une tasse contre une seule fois auparavant avant. Le temps de réagir et de se dire que ce n'était vraiment pas normal (ben oui, vous n'imaginez quand même pas qu'on va passer notre vie à se questionner sur le fonctionnement de la machine à café !), un mois de plus s'est écoulé. Puis samedi Monsieur Chéri a décidé d'envoyer un mail aux gentils gens de chez Nespresso pour savoir quelle pouvait être la cause de l'origine du problème précité.
Dimanche, alors que je ménageait pleine d'entrain (enfin .. autant que possible de l'être !), je suis passée sous la machine (ben oui, je nettoie dessous quand même !). Et c'est alors que je me suis souvenue avoir lu dans le mode d'emploi de cette merveille qu'on pouvait par une pression continue sur le bouton programmer la longueur des tasses de café ... Ni une ni deux, j'ai ressorti le mode d'emploi (Puisque je les lis, je préfère les garder sous la main, on ne sait jamais !). Et là, bongo ! Heu non, bingo ! Tout était écrit là noir sur blanc avec des petits dessins explicatifs. J'ai donc pu revenir au réglage initiale de la déréglée machine et crier en brandissant un pot de verre plein d'eau bouillante à Monsieur Chéri occupé au bout du jardin : "Ça y est, la machine à café remarche ! J'ai eu un pot plein en une seule fois" (ben vi, j'utilise des petits pots à yaourt en verre au lieu des tasses pour ce genre d'exercice périlleux, des fois que j'aurais envie soudaine de le jeter par terre, comme j'ai déjà fait avec une des superbes tasses en la mettant dans le lave vaisselle ...).

Je suis sûre que le voisin a été content de le savoir, Monsieur Chéri aussi.

Et moi j'ai bien apprécié ma tasse de bon café avec les petits chocolats aux amandes pendant que je bavais devant Johnny Depp et Orlando Blum regardais Pirates des Caraïbes hier après-midi !

Tout est bien qui fini bien donc ...

5 commentaires:

  1. Mdr...
    Oh tiens je fais des commentaires constructifs aujourd'hui... Humpf...

    très vivante la description en tout cas ^^

    RépondreSupprimer
  2. On en a une aussi. Enfin mon Pou. Et mes parents aussi. Je m'en sers jamais, j'aime pas le café. Et quand je veux m'en servir pour faire du café aux copines, pfff, ça coule pas :-s

    RépondreSupprimer
  3. La Nespresso est vraiment bien, mais maintenant que tu dis qu'ils ne livrent pas George Clooney avec, je vais peut-être m'orienter vers une Tassimo ;o)

    RépondreSupprimer
  4. Renardeau => bah ...
    Fillalavanille => Quoi ? Tu n'aimes pas le café ? Je sais, tu m'as expliqué ... Et puis, si un jour tu m'invites, mon préféré c'est le livanto, et la capsule, bien droite dans le support !
    Lou => Ne fais surtout pas ça ! La tassimo c'est pas du vrai expresso. Nespresso c'est mieux ! Et puis si un jour Georges passe pas chez moi, au moins j'ai de quoi le recevoir ...

    RépondreSupprimer
  5. en même temps la tassimo c'est sans doute pas mal pour les gens qui ne sont pas trop café :o)
    Personnellement je suis une fan absolue de thé (j'achète beaucoup de crus différents pour tout découvrir!) et une puriste (plusieurs théières de dégustation, je bois mon thé nature sauf exception traditionnelle, je garde des fiches sur la préparation du thé... !) mais je reste très espagnole dans ma façon sporadique de boire le café : cortado ou con leche, c'est-à-dire jamais noir et presque toujours avec un peu de sucre...
    Mais tu as raison, si on a de quoi recevoir dignement George Clooney avec une Nespresso... :o)

    RépondreSupprimer